Comment éliminer les monstres sous le lit

L’autre jour en avion, un petit bonheur de la vie s’est produit : dans la pochette devant moi se trouvaient trois belles revues laissées là par le dernier occupant. JOIE!

  • Un « O » The Oprah Winfrey magazine, une belle revue avec plein de trucs pour la maison, la bouffe, le corps et l’âme.
  • Un Health Magazine, est-ce un signe que mes vacances ont été trop difficiles et que je dois me remettre à l’exercice?
  • Le magazine Redbook, que je ne connaissais pas, mais dont le slogan « Love your Life » m’a interpellé.

Dans Redbook, il y avait un article sur la routine du dodo en famille. Si vous êtes parents, vous savez que ce moment de la journée est rempli de défis! C’est même un véritable art que d’arriver à amener les petits au sommeil, n’est-ce pas? Mais quelles seraient les façons de favoriser la détente et le repos?

Comme designer, j’ai le réflexe de vous poser cette question: est-ce que votre chambre et celles de vos enfants sont des endroits favorisant un moment de repos optimal? Y a-t-il plein d’articles qui jonchent le sol? Avez-vous le rangement nécessaire pour tous ces jouets, ces livres et ces vêtements?

Une bonne solution peut être un lit matelot (ou lit capitaine) car il offre beaucoup de rangement en dessous. Ce lit résout également un problème majeur : il élimine totalement la possibilité qu’un monstre habite dessous. Pensez-y!

Chambre à coucher pour enfant . Collection Clever Room

Voici quelques trucs supplémentaires, tirés de la revue, qui amélioreront sans aucun doute la routine du dodo :

  • Se coucher et se lever à la même heure tous les jours, y compris le weekend. Cela aidera votre corps à savoir quand il est fatigué et quand il est bien reposé.
  • Mettre en place un couvre-feu pour l’utilisation des articles électroniques (télévision, iPod, iPhone, BlackBerry et jeux électroniques). Cela ne s’applique pas qu’aux enfants! Les parents aussi devraient se débrancher à partir d’une certaine heure, afin d’établir une réelle coupure entre la vie professionnelle et la vie personnelle.
  • Prendre le temps de relaxer et de laisser nos tracas à l’extérieur de la chambre à coucher. Que ce soit en écrivant un journal personnel ou en discutant avec les enfants des beaux moments de la journée, cela permet de se libérer l’esprit.
  • Respecter la routine! Chaque famille est différente et il ne faut pas le voir de façon militaire, mais la routine reste un élément de sécurité pour les enfants.

En plus d’appliquer ces idées, je reste convaincue qu’un espace de vie apaisant, en ordre et agréable aux yeux fait une grande différence dans le rituel du sommeil.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Avez-vous des trucs à partager qui fonctionnent bien dans votre famille?

Be Sociable, Share!

Laissez votre commentaire


(obligatoire)