Articles du mois de septembre 2011

Princesse un jour, princesse toujours

Lorsqu’il est temps de quitter la bassinette ou le lit d’appoint et de passer à une chambre de grande fille, on a généralement entre 2 et 3 ans. J’ai 2 filles et je ne sais pas si ça vient de moi ou de mon conjoint, mais à cet âge-là elles aiment beaucoup les princesses, le mauve et le rose (je blague bien sûr, moi aussi j’adorais ça).

Mais bien que j’aime tous les films du célèbre M. congelé (Walt Disney, pour ne pas le nommer), je ne veux pas nécessairement une douillette, une lampe, une carpette et un cadre à l’effigie de ses féériques personnages. C’est évidemment une question de goût personnel, mais je préfère les utiliser avec parcimonie parce que je trouve que ça vieillit mal et je ne veux pas refaire la déco tous les 2 ans; temps disponible et budget obligent. Et pour tout dire, je suis un peu tannée de les voir partout dans la maison (casse-têtes, livres d’histoires, parapluies, crayons et j’en passe).

Comme tous les parents, je veux tout même faire plaisir à mes filles et décorer une chambre à leur goût. Je partage avec vous quelques trucs pour créer un univers de « princesse », mais disons une princesse qui ne suce plus son pouce et qui sait faire du vélo.

Une chambre trop petite, un véritable casse-tête!

Il y a plusieurs raisons dans la vie qui font qu’on peut être confronté à devoir endurer une trop petite chambre à coucher. Pour ma part, ce fut le coup de foudre pour l’appartement de mes rêves : bien situé, beaucoup de garde-robes et de rangement, une grande terrasse, l’endroit idéal! Cela dit, tout ne peut être parfait : ma chambre à coucher a probablement deux fois moins de superficie que ma chambre précédente.

Dans mon cas, le bon vieux truc de faire un plan à l’échelle de ma chambre pour m’aider à déterminer l’emplacement de mes meubles a été un échec. Il y avait là toute une évidence : il n’y a pas assez d’espace dans ma nouvelle chambre à coucher pour y placer tout mon mobilier. C’est bon, j’étais prête à faire le compromis de laisser tomber quelques meubles. Surtout que j’ai une tendance à la claustrophobie dans les petits endroits : pas question de surcharger la pièce et de m’y sentir coincée. Le problème maintenant, c’est que j’ai autant de vêtements, de chaussures et d’accessoires qu’auparavant. Et pour ça, il est impensable de faire des compromis : je veux TOUT garder. Et c’est là que réside tout le challenge.

Boites de mouchoirs : la touche déco finale!

Je l’avoue, je suis maniaque des petits détails. Surtout lorsqu’il est question de déco ou de cuisine. Je vous partage ma folie, et je suis certaine que certains d’entre vous se reconnaîtront dans ces quelques lignes…

Comme vous tous, j’ai des boîtes de mouchoirs éparpillées un peu partout dans la maison : la salle d’eau, la salle de bain, la cuisine, le salon, les chambres à coucher… Mais pas n’importe lesquelles! Je les choisis de façon à ce qu’elles s’agencent à mes décors. Je recherche un design qui rejoint les couleurs, et parfois même le style des pièces de ma maison. Si jamais je trouve un motif sur une boîte à mouchoirs qui me plaît, mais qui se trouve dans une pharmacie ou une épicerie loin de chez moi, je vais même jusqu’à en acheter une grande quantité pour en faire des provisions.

 

Lorsque je jette un coup d’œil au nombre de modèles qui existent présentement sur le marché, je me dis que je ne suis certainement pas la seule à accorder une importance à l’agencement de mes boîtes à mouchoirs. Les fabricants produisent de plus en plus de modèles au design intéressant, avec des couleurs tendance et des formes et des grandeurs différentes.