Articles pour Chambre

Personnalisez la chambre de bébé grâce à un mobile

Que ce soit votre bébé, petit-fils, nièce, filleul  ou le bébé d’une amie, quand arrive le temps de préparer le nid d’un futur nouveau-né, c’est toujours un moment très magique!  L’ajout d’un truc personnel à ce petit nid est très souvent la touche finale! Écrire le nom du bébé au mur, accrocher un canevas que vous auriez fait vous-même, et pourquoi pas un mobile ?

Il est toujours intéressant de retrouver un mobile dans la chambre de bébé pour le divertir et stimuler sa vue. La majorité du temps, les gens achètent des mobiles à moteur qui jouent de la musique et le place au-dessus du lit de bébé. Si jamais vous avez déjà un mobile au-dessus du lit, osez un deuxième mobile dans les mêmes tons que le premier au-dessus de la table à langer. Le bébé y passera beaucoup de temps à regarder vers le ciel!

 

Étapes

Étapes

Matériel :

-          Un fil d’acier (doit être assez solide pour conserver sa forme)

-          Petit fil de la couleur qui s’agence aux couleurs du mobile (Doit être plus gros que du fil à couture)

-          Cartons de couleurs

-          Une punaise (ou une aiguille à laine)

-          Petit pot de peinture acrylique qui s’agence aux couleurs du mobile.

De la créativité mur à mur

Quand j’étais enfant, la plupart des murs des maisons étaient blancs ou pire encore, recouverts de vieux tapis dans des couleurs extrêmement douteuses, d’accord c’était la fin des années 70 et le début des années 80, mais quand même !

Aujourd’hui les murs sont l’fun et si une chose a évolué, c’est bien l’éventail de choix dans les différents types de recouvrements.  Il y a des tonnes de possibilités pour créer une touche distinctive ou même pour camoufler un mur qui n’est pas parfait.

Nous avons fait des tests pour vous et nous vous présentons ici 3 possibilités.  Dans un prochain billet nous présenterons d’autres types de revêtement et d’autres façons de créer un accent.

La pierre : C’est une de nos coordonnatrices au marketing qui a relevé ce défi, avec son chum, dans leur salon. C’est sans contredit une matière qui ajoute du caractère et de la valeur à une résidence.  Ce n’est pas l’option la plus économique et ça demande un certain doigté (son chum est dans la construction). Selon son budget on peut faire un mur complet ou simplement une bande verticale. La beauté c’est qu’il y a plusieurs choix de couleurs et de styles. Par ailleurs les pierres décoratives d’aujourd’hui ne demandent pas toutes du mortier, simplement de la colle à céramique.

Un projet « génialogique » pour votre bébé

Vous êtes à quelques semaines de donner naissance et vous cherchez de quoi vous occuper en attendant la venue de ce petit être cher? Voici un projet de décoration simple et personnalisé : un arbre généalogique – et génial! – avec une touche « design » pour la chambre de votre bébé.

Un arbre "génialogique"

Un arbre "génialogique"

Il faut vous procurer une toile dans le format de votre choix, de la peinture pour la couleur de fond et une autre couleur pour tracer l’arbre (dans les couleurs qui s’agencent à votre décoration). L’arbre tracé peut être plus linéaire pour un décor moderne ou plus en courbes, selon ce qu’on aime. (Il y a de beaux modèles disponibles sur Pinterest.)

On choisit ensuite les plus belles photos de papa et maman, des grands-parents, des frères et sœurs. Puis, on les fait imprimer en couleurs (c’est plus ludique), en noir et blanc (pour plus de sobriété) ou en sépia (pour obtenir un effet vieillot). On découpe les visages selon la forme et le format de l’arbre et on les « encadre » pour les disposer sur différentes branches. L’encadrement peut facilement se faire en découpant une forme dans un carton ou un papier décor.

Une chambre trop petite, un véritable casse-tête!

Il y a plusieurs raisons dans la vie qui font qu’on peut être confronté à devoir endurer une trop petite chambre à coucher. Pour ma part, ce fut le coup de foudre pour l’appartement de mes rêves : bien situé, beaucoup de garde-robes et de rangement, une grande terrasse, l’endroit idéal! Cela dit, tout ne peut être parfait : ma chambre à coucher a probablement deux fois moins de superficie que ma chambre précédente.

Dans mon cas, le bon vieux truc de faire un plan à l’échelle de ma chambre pour m’aider à déterminer l’emplacement de mes meubles a été un échec. Il y avait là toute une évidence : il n’y a pas assez d’espace dans ma nouvelle chambre à coucher pour y placer tout mon mobilier. C’est bon, j’étais prête à faire le compromis de laisser tomber quelques meubles. Surtout que j’ai une tendance à la claustrophobie dans les petits endroits : pas question de surcharger la pièce et de m’y sentir coincée. Le problème maintenant, c’est que j’ai autant de vêtements, de chaussures et d’accessoires qu’auparavant. Et pour ça, il est impensable de faire des compromis : je veux TOUT garder. Et c’est là que réside tout le challenge.